Wand

Où ?

[et_pb_acf_single_item field_name= »Evenement|event_location » link_image= »none » multiples_format= »comma » module_class= »nobullet » _builder_version= »4.3.1″ custom_css_main_element= »list-style-type:none; »][/et_pb_acf_single_item]

Prix

[et_pb_acf_single_item field_name= »Evenement|prix » _builder_version= »4.3.1″][/et_pb_acf_single_item]
[et_pb_acf_single_item field_name= »Evenement|video_youtube » format_output= »none » _builder_version= »4.3.1″][/et_pb_acf_single_item]

Avec Wand, le psych-rock a trouvé ses nouveaux champions. Les Californiens, réunis à l’ombre du Dodgers Stadium, y ont appris comment frapper fort pour envoyer, dans une bande située entre atmosphère terrienne et immensités intersidérales vaporeuses, un rock orné des plus beaux atours vintage, sitar, distorsions et claviers ad hoc. Avec un tel élan, Wand a réussi à envoyer quelques balles dans le jardin de Ty Segall. Il n’en a pas fallu davantage au prince du cool pour ouvrir en grand les portes de son label God ? afin d’abriter un premier album baptisé Ganglion Reef gorgé d’idées géniales et de mélodies envoûtantes.

Wand Ganglion Reef
[et_pb_acf_single_item field_name= »Evenement|organise_par » before= »Organisé par » _builder_version= »4.4.8″][/et_pb_acf_single_item][et_pb_acf_single_item field_name= »Evenement|dates_multiples » link_image= »none » date_format= »d/m/Y » format_output= »autop » _builder_version= »4.3.1″][/et_pb_acf_single_item][et_pb_acf_single_item field_name= »Evenement|dans_le_cadre_de » link_image= »none » date_format= »d/m/Y » format_output= »autop » before= »Dans le cadre de  » _builder_version= »4.4.8″][/et_pb_acf_single_item]